Les mots adjoints en japonais

Bienvenue dans cette leçon sur les mots adjoints en japonais.

→ Vous lisez actuellement le deuxième article d’une série sur les auxiliaires (助動詞 – jodōshi) en japonais. Afin de le comprendre, nous vous conseillons de consulter au préalable nos pages Les dix catégories de mots en japonais ainsi que Les auxiliaires en japonais. L’idéal est de commencer notre parcours grammaire japonaise depuis le début.

Aujourd’hui, nous allons vous présenter la différence qui existe en japonais entre les auxiliaires et les mots adjoints. La distinction peut sembler subtile, alors n’hésitez pas à relire cet article plusieurs à fois et à nous poser des questions si nécessaire.

Vous avez besoin d’un dictionnaire français-japonais et japonais-français complet et agréable à consulter ? Celui proposé par Assimil pourrait bien vous intéresser.

La différence entre auxiliaires et mots adjoints en japonais

En japonais, les auxiliaires (助動詞 – jodōshi) sont une catégorie de mot à part entière.

Ils ont ces caractéristiques :

  • Il s’agit de mots rattachés (付属語 – fuzokugo). Ils ne peuvent pas exister seuls au sein d’une phrase, ils sont forcément connectés à un autre mot.
  • Ce sont des mots qui se conjuguent.
  • Ils permettent d’ajouter du sens.

Quant aux mots adjoints (補助用言 – hojoyōgen), ils ne constituent pas une catégorie de mots à proprement parler. C’est une simple appellation, qui permet de faciliter l’analayse des phrases. Ce sont en fait des verbes (動詞 – dōshi) ou des adjectifs en i (形容詞 – kēyōshi), que l’on utilise parfois pour ajouter du sens à d’autres mots. On peut aussi les utiliser par eux-mêmes. Ils ont les caractéristiques suivantes :

  • Il s’agit de mots autonomes (自立語 – jiritsugo). Ils peuvent exister seuls au sein d’une phrase, sans être nécessairement liés à un autre mot.
  • Ce sont des mots qui se conjuguent.
  • Quand ils sont utilisés en tant que mots adjoints, leur sens est atténué ou légèrement modifié par rapport à leur usage normal.
Vocabulaire et kanji pour 補助用言
TracéSensKunyomiOnyomiTraitsRadical
choses à faire
usage
もち
mochi
ヨウ
5用 utiliser mochīru
aide
secours
たす
tasu
すけ
suke
ジョ
jo
7力 puissance, force chikara
dire
parole

i
こと
koto
ゲン
gen
ゴン
gon
7言 (訁)
suppléerおぎな
ogina

o
12衣 (衤)

En pratique, les auxiliaires et les mots adjoints ont un usage assez semblable. Cependant, les différencier peut vous aider à mieux comprendre certaines structures grammaticales et l’usage des particules.

Pour accéler votre apprentissage du japonais, la lecture d’ouvrages bilingues est une solution hyper efficace. Vous pouvez par exemple découvrir le Kojiki, Mythes choisis.

Il existe deux types de mots adjoints :

  • Les verbes adjoints (補助動詞 – hojodōshi).
  • Les adjectifs en i adjoints (補助形容詞 – hojokēyōshi).

→ Pour marquer le fait qu’ils s’atténuent ou qu’ils changent légèrement de sens, on écrit généraelemnt les mots adjoints en hiragana, même si des kanji existent. Par exemple, 見る (miru) peut être écrit みる (miru).

Les verbes adjoints

Il s’agit de verbes (動詞 – dōshi) qu’on utilise de manière atténuée, pour rajouter du sens dans une phrase.

En japonais, verbe adjoint se dit 補助動詞 (hojodōshi).

Vocabulaire et kanji pour 補助動詞
TracéSensKunyomiOnyomiTraitsRadical
aide
secours
たす
tasu
すけ
suke
ジョ
jo
7力 puissance, force chikara
bougerうご
ugo
ドウ
11力 puissance, force chikara
mot-
shi
12言 (訁)
suppléerおぎな
ogina

o
12衣 (衤)

Les verbes adjoints suivent :

  • La particule de laision て – で (tede).
  • La forme connective de l’auxiliaire だ (da) en で (de).
  • La forme connective des adjectifs en i, terminée par le hiragana く (ku).

Exemples

Prenons des exemples. Tout d’abord, voyons deux verbes classiques :

  • いる (iru) qui signifie « exister » pour les êtres humains et les animaux.
  • 見る (miru) qui signifie « regarder ».

Chacun de ces verbes peut être utilisé en tant que mot adjoint.

Cela implique une atténuation ou une légère modification de leur sens.

Par exemple, quand il est utilisé comme verbe adjoint (補助動詞 – hojodōshi), いる (iru) prend un sens plus proche de quelque chose comme « être en train de » ou « être en cours ».

Vous pouvez le constater dans la phrase suivante :

ミリーは林檎を食べている。
みりいはりんごをたべている。
mirii-wa ringo-o tabe-te iru.
Millie[-thème] pomme[-objetd-direct] manger-[liaison] être-en-cours.
Millie est en train de manger une pomme (En ce qui concerne Millie, elle est en cours de manger une pomme).
© e4zh1nmcz sur tatoeba.org. CC BY 2.0.

En ce qui concerne le verbe 見る, quand on l’utilise comme verbe adjoint (補助動詞 – hojodōshi), il prend un sens assez proche de « tenter » ou « essayer » en français.

Vous pouvez l’observer dans la phrase ci-dessous :

直してみるよ
なおしてみるよ。
naoshi-te miru-yo.
réparer[-liaison] essayer[-emphase].
Je vais essayer de réparer (quelque chose).
© small_snow sur tatoeba.org. CC BY 2.0.

Les verbes adjoints sont omniprésents en japonais. En effet, ils sont très utiles pour nuancer ou approfondir des phrases basiques. Dans les leçons suivantes, vous découvrirez de nombreux exemples au fur et à mesure.

Les adjectifs adjoints

Les adjectifs en i adjoints sont initialement des adjectifs en i (形容詞 – kēyōshi) utilisés pour ajouter du sens ou nuancer. Quand ils sont utilisés comme mots adjoints, leur sens est atténué ou légèrement modifié.

Vocabulaire et kanji pour 補助形容詞
TracéSensKunyomiOnyomiTraitsRadical
aide
secours
たす
tasu
すけ
suke
ジョ
jo
7力 puissance, force chikara
formeかた / かたち
kata / katachi
ケイ / ギョウ
kei / gyou
7
apparence-ヨウ
you
10
mot-
shi
12言 (訁)
suppléerおぎな
ogina

o
12衣 (衤)

Les adjectifs adjoints peuvent suivre :

  • La particule de laision て – で (tede).
  • La forme connective des adjectifs en i, terminée par le hiragana く (ku).

Exemples

Voyons là encore deux exemples. Voici deux adjectifs en i :

  • ほしい (hoshii) signifie « voulu », « désiré ».
  • 無い (nai) signifie « inexistant, être en état d’inexistence ».

Quand il est utilisé comme adjectif adjoint (補助形容詞 – hojokēyōshi), ほしい (hoshii) prend un sens légèrement différent, mais proche. Il signifie alors « être en état de vouloir recevoir (de la part de quel’qu’un) ».

Vous pouvez en voir un exemple dans la phrase ci-dessus :

あなたに歌ってほしい。
あなたにうったてほしい。
anata-ni utta-te hoshii.
Toi[-par-qui] chanter[-liaison] être-en-état-de-volonté.
Je veux que tu chantes. (Je veux l'action de chanter de ta part).
© bunbuku sur tatoeba.org. CC BY 2.0.

Quant à 無い (nai), quand on l’utilise comme adjectif en i adjoint (補助形容詞 – hojokēyōshi), son sens s’atténue. Il exprime alors une simple négation, comme vous pouvez le remarquer dans la phrase ci-dessous :

寒くないの?
さむくないの?
Samuku nai no ?
froid négatif [question] ?
Tu n'as pas froid ?
© tommy_san sur tatoeba.org. CC BY 2.0.

→ Les adjectifs en i adjoints sont fréquents en japonais. Comme pour les verbes adjoints, nous allons vous en présenter au fur et à mesure des leçons.

Pourquoi et comment éviter de confondre auxiliaires et mots adjoints

Jusqu’à présent, vous vous dites peut-être que faire la différence entre auxiliaires et mots adjoints n’est pas extrêmement important. Mais sachez que cela peut vous aider à comprendre facilement des choses qui paraissent initialement compliquées ou subtiles.

Ou alors, au contraire, vous trouvez peut-être que la distinction paraît évidente. Toutefois comme le japonais compte beaucoup d’homonymes, ce n’est pas si simple.

L’exemple de ない (nai)

Prenons un exemple typique de mots différents qui se prononcent de la même manière.

Il existe deux mots ない (nai) en japonais :

  • Un auxiliaire ない (nai).
  • Un adjectif en i ない (nai).

Regardez les phrases suivantes :

  • お金がない!(okane ga nai)
    • Analyse
      • okane-ga nai
      • argent[-sujet] inexistant.
    • Traduction littérale : L’argent n’existe pas.
    • On traduit cette phrase par « Je n’ai pas d’argent ».
    • Ici, c’est l’adjectif en i ない (nai) qui est utilisée de façon tout à fait classique. Il prend son sens habituel.
  • 背が高くない。(se ga takaku nai)
    • Analyse
      • se-ga takaku nai.
      • taille[-sujet] grand ne-pas-être.
    • On peut traduire cette phrase, entre autres, par « Je ne suis pas grand ».
    • Ici, c’est toujours l’adjectif en i ない qui est utilisé. Toutefois, il est cette fois présent en tant qu’adjectif adjoint. Son sens s’atténue (il exprime une simple négation, pas le néant complet). Il reste un mot indépendant.
  • 寿司を食べない。(sushi o tabe nai)
    • Analyse
      • sushi-o tabe-nai
      • sushi[-objetdirect] manger[-aux.neg].
    • On peut traduire cette phrase, entre autres, par « Je ne mange pas de sushi ».
    • Cette fois-ci, c’est l’auxiliaire (助動詞 – jodōshi) ない (nai) qui est utilisé. C’est un mot rattaché, qui est lié au verbe 食べ (tabe), et dont le sens est surtout lié à la grammaire.

En vérité, comme vous pouvez le voir, dans ce cas précis, les différences de sens restent minimes. Cependant, elles sont parfois nettement plus marquées, et peuvent avoir des conséquences sur l’usage des particules.

Faire la différence

Bonus : voici comment faire si vous souhaitez différencier les formes de ない :

  • Quand ない suit la forme irrealis (未然形 – mizenkē) d’un verbe, il s’agit de l’auxiliaire.
  • Quand ない suit la forme connective (連用形 – renyōkē) d’un adjectif en i, d’un adjectif en na ou la particule て – で, c’est l’adjectif en i utilisé en tant qu’adjectif adjoint.
  • En revanche, quand ない (nai) ne suit aucun des mots mentionnés ci-dessus, c’est l’adjectif en i utilisé en tant que tel.

Un exemple de changement de sens important avec ほしい (hoshii)

Avec ない (nai), le sens des choses ne semble pas changer fondamentalement.

Mais parfois, c’est bien plus clair.

Prenons l’exemple de l’adjectif en i ほしい (hoshii).

Pour rappel, ce mot signifie initialement « désiré », « voulu ». De ce fait, lorsque’on utilise pour dire qu’on veut quelque chose, on utilise logiquement la particule de cas が (ga), qui indique le sujet, pour dire ce qu’on désire :

飴がほしい。
あめがほしい。
ame-ga hoshii.
bobon[-sujet] désiré
Je veux un bonbon (Un bonbon est désiré).
© e4zh1nmcz sur tatoeba.org. CC BY 2.0.

En français, nous avons tendance à traduire par « Je veux un bonbon ». Toutefois, dans la phrase japonaise, 飴 (ame), qui signifie « bonbon » ou « sucrerie » est le sujet. On peut en effet comprendre la phrase japonaise comme « Un bonbon est désiré ».

Maintenant, vous vous souvenez peut-être de la phrase que nous avons vu plus haut :

あなたに歌ってほしい。
あなたにうったてほしい。
anata-ni utta-te hoshii.
Toi[-par-qui] chanter[-liaison] être-en-état-de-volonté.
Je veux que tu chantes. (Je veux l'action de chanter de ta part).
© bunbuku sur tatoeba.org. CC BY 2.0.

Ici, il n’y a pas de particule が (ga). Toutefois, il y a bien un sujet implicite, un sujet sous-entendu. Sauf qu’ici, ほしい est utilisé en tant qu’adjectif adjoint. Il prend alors le sens de « être en état de vouloir recevoir une action de la part de quelqu’un ». Le sens change, et cela a une incidence sur ce qui peut être sujet.

Ici, le sujet implicite c’est probablement « Moi » ou « Je ». Or, cela ne serait pas logique si ほしい (hoshii) n’avait pas légèrement changé de sens.

En effet, en japonais, la phrase dit quelque chose de cet acabit :

« Je suis en état de vouloir recevoir l’action de chanter de ta part »

Recommandations

Nous vous invitons à découvrir les outils d’apprentissage suivants :

Meilleures ventes Amazon sur les verbes japonais
1
600 Basic Japanese Verbs: The Essential Reference Guide

600 Basic Japanese Verbs: The Essential Reference Guide

Amazon
18.63
2
Japanese Verbs (Super Reviews Study Guides) (English Edition)

Japanese Verbs (Super Reviews Study Guides) (English Edition)

Amazon
5.58
3
Japanese Verbs: A Quickstudy Laminated Reference Guide

Japanese Verbs: A Quickstudy Laminated Reference Guide

Amazon
7.92
4
Oxford Japanese Grammar and Verbs

Oxford Japanese Grammar and Verbs

Amazon
16.75
5
The Handbook of Japanese Verbs

The Handbook of Japanese Verbs

Amazon
14.72
Meilleures ventes Amazon sur la culture japonaise
1
Introduction à la culture japonaise

Introduction à la culture japonaise

Amazon
12.00
2
Japon le livre de cuisine

Japon le livre de cuisine

Amazon
45.00
3
Le grand livre de la cuisine japonaise

Le grand livre de la cuisine japonaise

Amazon
29.95
4
Le meilleur de la culture japonaise

Le meilleur de la culture japonaise

Amazon
19.00
5
Ma et Aida: Des possibilités de la pensée et de la culture japonaises

Ma et Aida: Des possibilités de la pensée et de la culture japonaises

Amazon
11.00

Si vous appréciez notre travail, le meilleur moyen de nous aider est de cliquer sur les liens ci-dessus. Nous pourrons alors toucher des commissions sur vos achats, même si vous commandez d’autres produits que ceux indiqués. C’est ce qui nous permet de financer ce site 100% gratuit, et nous vous en remercions.

Conclusion

Merci d’avoir lu cet article !

Vous avez la possibilité de découvrir nos cours de japonais les plus récents sur cette page. Pour avoir une approche structurelle et organisée de la langue, nous vous invitons à suivre notre parcours grammaire.

Si vous avez des questions ou que vous souhaitez suggérer des modifications, n’hésitez pas à profiter de l’espace commentaires ci-dessous. Vous pouvez également nous contacter sur les réseaux sociaux (Instagram/Facebook/Twitter).

Nos sources sur les mots adjoints en japonais

Hojodōshi ・ Hojokēyōshi (Kokugo Bunpō)

Nai no shikibetsu (Kokugo Bunpō)

Illustration de couverture : Photo de Matt Hardy provenant de Pexels.

Si vous avez apprécié cet article, vous pouvez nous aider en le partageant :

Transparence. Le Cherche lettres est un site gratuit financé par les liens affiliés. Lorsque vous cliquez sur un lien se trouvant dans un encadré gris comme celui-ci, vous pouvez être redirigés sur des sites d’e-commerce (Amazon, la Fnac, etc.) Nous pouvons alors toucher une commission sur vos achats, sans aucun frais additionnels pour vous.

C’est également le cas lorsque vous cliquez sur les liens de produits Meilleures ventes, ou sur les boutons « Vérifier » situés sous les titres et images de livres.

Erreurs et améliorations. Certains de nos articles peuvent, involontairement, contenir des informations erronées ou des fautes d’orthographe. Parfois, ils ont simplement besoin d’être améliorés pour gagner en clarté. C’est pourquoi nous avons une politique de relecture permanente. En savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.