Les paires de verbes en japonais

Bienvenue dans cette leçon sur les paires de verbes en japonais.

Aujourd’hui, nous allons aborder un point qui pose souvent problème aux apprenants.

Dans la leçon précédente concernant les verbes en japonais, nous avions vu qu’il existe cinq modes de conjugaison. Cependant, en plus de son mode de conjugaison, chaque verbe a une autre caractéristique importante.

Il peut être :

  • Transitif (他動詞 – tadōshi).
  • ou Intransitif (自動詞 – jidōshi).

Nous allons découvrir ce que cela veut dire, et comment nous en servir pour mieux comprendre le japonais.

Les verbes transitifs

TracéSensKunyomiOnyomiTraitsRadical
autre-
ta
5人 (亻,𠆢)
bougerうご
ugo
ドウ
11力 puissance, force chikara
mot-
shi
12言 (訁)

Ce sont des verbes où le sujet agit sur quelque chose ou quelqu’un d’autre. Par exemple, quand je mange ou que je bois, il faut qu’il y ait de la nourriture ou une boisson. De même, quand je donne, il faut donner quelque chose.

Les verbes transitifs sont ceux où le sujet agit sur quelque chose ou quelqu’un. Prenons par exemple le verbe 食べる (taberu), « manger ». Puis, voyons cette phrase d’exemple :

レストランでケーキを食べる。
レストランでケーキをたべる。
Resutoran de keeki o taberu.
Restaurant[-enceinte] gâteau[-objet-direct] manger.
Je mange du gâteau au restaurant / Il mange du gâteau au restaurant / ...

Ici, on mange un gâteau, on agit sur un gâteau.

Les verbes intransitifs

TracéSensKunyomiOnyomiTraitsRadical
soi-mêmeみずか / おの
mizuka / ono
ジ / シ
ji / shi
6自 soi-même mizukara
bougerうご
ugo
ドウ
11力 puissance, force chikara
mot-
shi
12言 (訁)

Ce sont les verbes où le sujet agit par lui-même, sans que quelque chose ou quelqu’un d’autre ne soit toujours nécessaire. Par exemple, quand je dors, que je m’assieds ou que j’arrive quelque part, j’agis de moi-même.

Regardez cet exemple :

私の友達はレストランにいる。
わたしのともだちはレストランにいる。
Watashi no tomodachi wa resutoran ni iru.
Moi[-appartenance-]ami[-thème] restaurant[-position] exister
Mon ami est dans ce restaurant / Mon ami se trouve au restaurant / ...

Ici, mon ami existe par lui-même, cette action n’implique pas d’agir sur quelque chose ou quelqu’un d’autre.

→ Deux des verbes intransitifs les plus utilisés en japonais sont ある (aru), dont le sens est « exister » pour les choses inanimées, et いる (iru) dont le sens est « exister » pour les animaux et les humains.

Les paires de verbes en japonais

Plus haut, nous vous avons parlé de paires de verbes.

Mais qu’est-ce que cela signifie ?

En fait, en japonais, il existe des verbes qui utilisent le même kanji (caractères d’origine chinoise), mais ont des sens différents. Par exemple, 開く (aku) et 開ける (akeru) :

  • 開く(aku) signifie « s’ouvrir » (de soi-même).
  • 開ける (akeru) signifie « ouvrir » (quelque chose).

Comme vous pouvez le remarquer, les sens sont liés, mais différents. En fait, ces deux mots contiennent ce kanji :

TracéSensKunyomiOnyomiTraitsRadical
ouvrirひら / あ
hira / a
カイ
kai
12

Une chose importante à comprendre, c’est que le sens des kanji représente plutôt une idée, un concept qu’une réalité absolue. C’est donc normal qu’ils puissent être utilisés de cette manière.

Évidemment, comme 開く(aku) et 開ける (akeru) sont deux verbes différents, il faut faire attention à leur sens.

En effet, il faut être prudent sur l’usage des particules. Regardez l’exemple suivant :

ドアが開く。
ドアが開く。
Doa ga aku.
Porte[-sujet] s'ouvrir.
La porte s'ouvre / Les portes s'ouvrent / ...

Ici, nous utilisons la particule が (ga), qui marque le sujet. Qui s’ouvre ? C’est la porte.

ドアを開ける。
ドアをあける。
Doa o akeru.
Porte [objet-direct] ouvrir.
J'ouvre la porte / Il ouvre la porte / ...

Ici, nous utilisons la particule (を), qui marque l’objet direct (ce qui subit). Ici, il est sous-entendu que quelqu’un ou quelque chose ouvre la porte. Ce n’est pas la porte qui agit d’elle-même, elle subit l’action.

Si on se pose la question qui ouvre la porte ,la réponse sera quelqu’un ou quelque chose.

Tandis qui on se pose la question « quoi ? », qu’est-ce qui est ouvert, qu’est-ce qui subit l’action, la réponse est la porte.

D’ailleurs, on pourrait très bien rajouter un sujet marqué par が.

Rappel : pour bien comprendre, il faut que vous connaissiez le rôle de la particule が (ga) en japonais, qui marque le sujet, ainsi que celui de la particule を (o), qui marque l’objet direct, ce qui subit. Si ce n’est pas le cas, nous vous invitons à lire nos leçons Les particules de cas en japonais et La phrase de base en japonais.

Au fur et à mesure que vous apprenez de nouveaux verbes et augmentez votre vocabulaire, la différence va vous apparaître de plus en plus évidente. Pour ce faire, n’hésitez pas à vous procurer des ouvrages recensant les verbes de base ou les plus utilisés, comme 600 Basic Japanese Verbs (en anglais).

Un point sur les particules et les paires de verbes en japonais

Vous l’avez sans doute compris : savoir si un verbe est transitif ou intransitif est souvent utile pour choisir la bonne particule, notamment pour ne pas se tromper entre が (sujet) et を (objet direct, personne ou chose qui subit).

C’est pourquoi il est très important de savoir si un verbe est transitif (他動詞 – tadōshi) ou intransitif (自動詞 – jidōshi). Toutefois, si vous devez mémoriser cette information pour chaque verbe, cela devient vite fastidieux.

Voici donc quelques astuces pour vous faciliter la tâche.

Savoir si un verbe est transitif ou intransitif

Il existe différentes solutions pour savoir, au sein d’une paire de verbes, lequel est intransitif ou transitif.

Prêter attention au sens des mots

La première, la plus évidente et la plus facile à mettre en œuvre est de faire attention à ce que veulent dire les choses en japonais :

  • Des verbes comme « manger » (食べる – taberu), « boire », (飲む – nomu), « couper » (切る – kiru), « vendre » (売る – uru) sont logiquement transitifs : on peut manger, boire, couper ou vendre quelque chose.
  • De la même manière, des verbes comme « exister » (ある- aru pour les choses inanimées, いる- iru pour les êtres humains et les animaux), « être en vente » (売れる – ureru) ou « être coupé » (切れる) sont logiquement intransitifs : on ne peut pas exister quelque chose, être en vente quelque chose ni être coupé quelque chose.

Confusions sur le sens des mots

Parfois, il vous arrivera de voir des phrases qui paraissent illogiques.

Comme nous vous l’avons dit dans les leçons sur les adjectifs en na et sur les verbes japonais, cela est souvent dû à une différence entre la traduction naturelle et le vrai sens japonais.

Par conséquent, si à certains moments l’usage d’une particule vous semble étrange, pensez à vérifier le sens du mot. Pour cela, vous pouvez procéder ainsi :

  1. Rendez-vous sur le Wiktionary japonais.
  2. Tapez votre mot en hiragana dans la barre de recherche.
  3. Si vous avez un niveau intermédiaire, vous pourrez peut-être lire les définitions.
  4. Dans le cas où vous ne comprenez rien, n’hésitez pas à utiliser un outil de traduction comme DeepL. Naturellement, vous avez aussi la possibilité de nous contacter via le formulaire dédié ou sur les réseaux sociaux (Instagram/Facebook/Twitter).

Les règles clés pour analyser les paires de verbes en japonais

La plupart du temps, simplement prêter attention au vrai sens du mot s’avère suffisant. Toutefois, si vous désirez aller plus loin, sachez qu’il existe bel et bien des règles. Elles permettent de savoir quel verbe dans une paire est transitif ou intransitif. Notez qu’il faut connaître au préalable les deux membres de la paire.

→ Par ailleurs, gardez à l’esprit que ces règles s’appliquent aux paires de verbe. Mais il existe des verbes qui ne font pas partie d’une paire, et pour lesquels il faut simplement apprendre par cœur.

Voici les règles :

  1. Si un des deux verbes termine par les hiragana す(su) ou せる (seru), c’est un verbe transitif (他動詞 – tadōshi).
    • Exemples : 動く(ugoku), « bouger » (par soi-même) VS 動かす (ugokasu), « déplacer » quelque chose.
  2. Si un des deux verbes termine par le son ある (aru), c’est un verbe intransitif (自動詞 – jidōshi).
    • Exemples : 始める (hajimeru), « commencer » quelque chose VS 始まる (hajimaru), « commencer », « démarrer » (de soi-même).
  3. Dans les paires む (mu) VS める (meru), le verbe finissant par める (meru) est transitif.
    • Exemples : 止む(yamu), « s’arrêter », « cesser » VS 止める (yameru) « arrêter » quelque chose (une activité).
  4. Dans les paires ぶ (bu) VS べる (beru), le verbe finissant par べる (beru) est transitif.
    • Exemples : 並ぶ (narabu), « faire la queue », « se mettre en ligne » VS 並べる (naraberu), « aligner » quelque chose.
  5. Dans les paires つ (tsu) VS てる (teru), le verbe finissant par てる (teru) est transitif.
    • Exemples : 立つ (tatsu), « être debout », « se lever » VS 立てる (tateru), « ériger », « lever » quelque chose.

Par ailleurs, il existe une autre règle qui s’avère un peu plus compliquée à comprendre.

La règle d’inversion des paires de verbes en japonais

Lorsque le son う (u) est remplacé par le son える (eru) dans l’autre verbe de la paire, cela inverse la transitivité.

Pour mieux comprendre cela, voyons des exemples.

Examinons d’abord la paire 間違う (machigau) et 間違える (machigaeru) :

  1. Le verbe 間違う (machigau) signifie « se tromper », « commettre une erreur ». C’est un verbe intransitif.
  2. Il forme une paire avec 間違える (machigaeru). En quelque sorte, on pourrait dire que le son u a été remplacé par eru.
  3. Le verbe 間違える(machigaeru) sera transitif. Il signifie « confondre » quelque chose ou « se tromper » sur quelque chose (par exemple, un calcul).

La subtilité de cette règle, c’est qu’elle fonctionne également dans l’autre sens.

En effet, examinons cette fois-ci la paire 焼く(yaku) et 焼ける (yakeru).

  1. Cette fois-ci, le verbe 焼く (yaku) signifie « brûler » ou « chauffer » quelque chose, il est donc transitif.
  2. Il forme une paire avec 焼ける (yakeru). Encore une fois, nous pourrions dire que le son u a été remplacé par eru.
  3. Nous pouvons alors en déduire que le verbe 焼ける est intransitif. Il signifie entre autres « être brûlé », « être chauffé ».

Exceptions

En tant que francophones, vous êtes habitués : les règles ont toujours quelques exceptions, histoire de mettre un peu de piment dans la grammaire. Voici donc deux paires de verbes qu’il faut simplement retenir :

  • 預かる (azukaru), « prendre soin de », « surveiller » est transitif (même s’il termine par le son aru).
  • 預ける (azukeru), « laisser la garde de », « confier » est également transitif.

Voici une autre paire à retenir par cœur :

  • 割れる (wareru), « se briser », « se diviser » est un verbe intransitif.
  • Il forme une paire avec 割る (waru), « diviser », « séparer », « casser » quelque chose, qui est transitif (même s’il termine par le son aru).

Recommandations

Nous vous invitons à découvrir les outils d’apprentissage suivants :

Ouvrage cité dans cet article

600 Basic Japanese Verbs: The Essential Reference Guide

amazon
16.88
Meilleures ventes Amazon sur la cuisine japonaise
1

Cuisine japonaise : les bases (Easy)

amazon
4.99
2

JAPON LE LIVRE DE CUISINE

amazon
45.00
3

Le grand livre de la cuisine japonaise

amazon
29.95
4

Les recettes d'une japonaise

amazon
14.90
5

Ramen la cuisine japonaise à la maison: Réalisez vos nouilles fines ou udon, vos bouillons, vos garnitures et concoctez votre ramen idéal ou suivez le ...

amazon
14.90

Si vous appréciez notre travail, le meilleur moyen de nous aider est de cliquer sur les liens ci-dessus. Nous pourrons alors toucher des commissions sur vos achats, même si vous commandez d’autres produits que ceux indiqués. C’est ce qui nous permet de financer ce site 100% gratuit, et nous vous en remercions.

Conclusion

Merci d’avoir lu cet article !

Vous avez la possibilité de découvrir nos cours de japonais les plus récents sur cette page. Pour avoir une approche structurelle et organisée de la langue, nous vous invitons à suivre notre parcours grammaire.

Si vous avez des questions ou que vous souhaitez suggérer des modifications, n’hésitez pas à profiter de l’espace commentaires ci-dessous. Vous pouvez également nous contacter sur les réseaux sociaux (Instagram/Facebook/Twitter).

Nos sources sur les paires de verbes en japonais

Dōshi (9) jidōshi ・tadōshi (Kokugo Bunpō)

Dōshi towa (Upwrite.jp)

Lesson 15: Transitivity- the 3 facts that make it easy (YouTubeOrganic Japanese with Cure Dolly)

Verbes transitifs et intransitifs en japonais (Guide du japonais)

Si vous avez apprécié cet article, vous pouvez nous aider en le partageant :

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Transparence. Le Cherche lettres est un site gratuit financé par les liens affiliés. Lorsque vous cliquez sur un lien se trouvant dans un encadré gris comme celui-ci, vous pouvez être redirigés sur des sites d’e-commerce (Amazon, la Fnac, etc.) Nous pouvons alors toucher une commission sur vos achats, sans aucun frais additionnels pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.