Les noms en japonais et les autres mots autonomes sans conjugaison

Bienvenue dans cette leçon sur les noms en japonais et les autres mots autonomes sans conjugaison !

→ Pour profiter pleinement de cette leçon, nous vous recommandons de lire notre article sur les catégories de mots en japonais. Nous y expliquons qu’il existe 10 catégories de mots en japonais, dont cinq autonomes et sans conjugaison, présentées ci-dessous :

  • 名詞 (mēshi) : noms.
  • 副詞 (fukushi) : adverbes.
  • 連体詞 (rentaishi) : mots attributifs.
  • 接続詞 (setsuzokushi) : conjonctions.
  • 感動詞 (kandōshi) : interjections.

Comme toutes les langues, le japonais constitue un système fini et cohérent en constante évolution. Pour progresser, il est utile d’avoir une vision d’ensemble. Le livre Grammaire japonaise fondamentale peut vous y aider. Il se destine avant tout aux étudiants et aux gens qui veulent vraiment s’investir.

Les noms en japonais

TracéSensKunyomiOnyomiTraitsRadical
nom
na
メイ / ミョウ
mei / myou
6口 bouche, ouverture kuchi
mot-
shi
12言 (訁) parole, discours koto

Les noms désignent des choses, des personnes et des concepts. Cela en fait une des catégories les plus utilisées.

Les noms constituent la base de nombreuses structures grammaticales en japonais. Ils n’ont ni genre (pas de masculin ou de féminin), ni nombre (pas de singulier ou de pluriel). De plus, ils ont deux caractéristiques intéressantes que nous vous encourageons à retenir :

  • Lorsqu’ils sont complétés par les auxiliaires だ (da) ou です (desu), ils peuvent servir de prédicat en fin de phrase.
    • Rappel : le 述語 (jutsugo), « prédicat » est l’information principale que l’on donne sur un sujet.
  • Ils peuvent jouer un rôle d’adjectif (« attributif ») grâce à la particule の, qui marque l’appartenance.

→ Afin de mieux comprendre, nos leçons sur L’ordre des mots en japonais et Les particules de cas en japonais peuvent vous être utiles.

Les noms en japonais utilisés comme prédicats

Ci-dessous, vous pouvez observer un nom utilisé en tant que prédicat :

田中です。
たなかです。
Tanaka desu.
Tanaka[-aux-affirmatif-poli]
C'est Tanaka / Je suis Tanaka / Je m'appelle Tanaka

Afin que cette phrase soit grammaticalement correcte, il est obligatoire d’utiliser un auxiliaire (ici です – desu). Cependant, dans la vie courante, vous pourrez facilement entendre des Japonais qui omettent de le faire.

N’oubliez pas que le grammaire reste avant tout un outil, et que c’est en écoutant les gens que vous allez parler de façon plus efficace et naturelle.

Le rôle attributif des noms en japonais

Grâce à la particule の, les noms en japonais peuvent être utilisés comme adjectifs, pour indiquer l’appartenance ou la possession. Ce n’est pas très compliqué à comprendre. Regardez la phrase suivante :

私の猫
わたしのねこ
Watashi no neko
moi[-appartenance-]-chat
Mon chat

Retenez bien la structure : possesseur-の-possédé.

Vidéos sur les noms en japonais

→ Dans la leçon précédente, nous avions commencé à parler des outils de l’immersion en japonais. De plus, depuis quelques temps, nous vous disons qu’il est important d’écouter et de lire du japonais. À partir de maintenant, nous allons vous proposer beaucoup plus de liens et d’analyse de contenus en japonais.

Commençons d’ailleurs immédiatement avec ces vidéos sur les noms en japonais, faites pour les collégiens.

Nous vous recommandons de les regarder pour entendre du vocabulaire et des structures de phrase. Vous n’allez pas tout comprendre, mais ce n’est pas grave du tout. Voici une suggestion d’exercice : prenez un carnet, et notez les mots et les informations que vous pensez avoir compris.

Ensuite, n’hésitez pas à utiliser l’espace commentaires pour nous demander des explications.

Les adverbes

TracéSensKunyomiOnyomiTraitsRadical
assistant
vice-
-フク
fuku
11刀 (刂 ,⺈) sabre katana
mot-
shi
12言 (訁) parole, discours koto

Les adverbes peuvent indiquer la manière, le degré, la fréquence, etc.

Ils sont particulièrement utiles pour rendre vos phrases plus subtiles et précises. Si vous écoutez et lisez fréquemment du japonais, vous vous apercevrez que leur usage, même s’il diffère du français, est assez intuitif.

En français, les adverbes modifient le sens d’un verbe.

En revanche, en japonais les adverbes peuvent modifier le sens d’un verbe, mais aussi d’un adjectif en i, d’un adjectif en na, d’un nom ou d’un autre adverbe.

Voici quelques exemples  :

Et voici une phrase utilisant l’adverbe たくさん (takusan), « beaucoup » :

水をたくさん飲む。
みずをたくさんのむ。
Mizu o takusan nomu.
Eau[-objet-direct] beaucoup boire.
Je bois beaucoup d'eau / Il boit beaucoup d'eau / ...

Vous avez regardé la vidéo sur les noms en japonais disponible plus haut ? Il se trouve que la même chaîne propose une vidéo sur les adverbes ! N’hésitez pas à la visionner en adoptant la même démarche :

Les mots attributifs

TracéSensKunyomiOnyomiTraitsRadical
corps
substance
からだ
karada
タイ / テイ
tai / tei
7人 (亻,𠆢) être humain hito (ninben)
lien
groupe
つら / つ
tsura / tsu
レン
ren
10⻌ (辵,辶) marcher, promenade shinnyū
mot-
shi
12言 (訁) parole, discours koto

Les mots attributifs viennent se placer devant un nom qu’ils modifient.

Ce ne sont pas vraiment des adjectifs au sens japonais du terme. En effet, contrairement aux adjectifs en i ou en na dont nous parlerons plus tard, ils ne peuvent pas terminer une phrase.

En revanche, les mots attributifs ressemblent beaucoup aux adjectifs que l’on connaît en français et en anglais, en encore plus simple !

Savoir identifier la catégorie des mots est particulièrement utile pour maîtriser le japonais. Naturellement, il faut aussi avoir du vocabulaire, afin de mieux comprendre vos lectures et de vous exprimer. N’hésitez pas à vous procurer des ouvrages comme Le lexique japonais pour pour les nuls ou le Neko no kotoba.

→ Soyez toutefois vigilants, souvenez-vous que la classification des mots utilisé en France ne correspond pas toujours à celle utilisée au Japon. Ainsi, vous entendrez rarement parler de mots attributifs (連体詞 – rentaishi) dans les manuels français, alors que c’est un groupe important avec des règles spécifiques.

Voici un exemple de mot attributif :

Ainsi qu’une phrase utilisant ce mot :

この本が好きだ。
このほんがすきだ。
Kono hon ga sukida.
Ce livre[-sujet] plaisant
J'aime ce livre.

Et bien entendu des vidéos !

Les conjonctions

TracéSensKunyomiOnyomiTraitsRadical
être en contact
toucher

tsu
セツ
setsu
11手 (扌, 龵) main te
mot-
shi
12言 (訁) parole, discours koto

Le mot 接続詞 contient en fait un mot complet :

Vous avez peut-être appris les conjonctions de coordination françaises à l’école, en mémorisant la fameuse phrase « mais », « ou », « et », « donc », « or », « ni », « car ». Le rôle des conjonctions japonaises est similaire, elles permettent de connecter les phrases entre elles de manière cohérente. Voici quelques exemples de conjonctions :

Et une phrase utilisant la conjonction それから (sorekara), ensuite :

ケーキを食べた。それから、寝た。
ケーキをたべた。それから、ねた。
Keeki o tabeta. Sorekara, neta.
Gâteau[-objet direct] manger [aux-passé]. Ensuite, dormir-[aux-passé]
J'ai mangé un gâteau. Ensuite, je me suis couché. / Il a mangé un gâteau. Ensuite, il s'est couché / ...

Les conjonctions ne posent pas de difficultés particulières : il faut simplement les apprendre.

Si vous le souhaitez, vous pouvez visionner cette vidéo sur le sujet :

Les interjections

TracéSensKunyomiOnyomiTraitsRadical
bougerうご
ugo
ドウ
11力 puissance, force chikara
mot-
shi
12言 (訁) parole, discours koto
émotion
sentiment
-カン13心 (忄,⺗) cœur, âme risshinben

Et contient également ce mot :

Le rôle des interjections est essentiellement de transmettre une émotion. Elles peuvent aussi être utilisées pour saluer ou répondre à une question. Voici quelques exemples :

Et une phrase d’exemple :

はい。
-
Hai.
Oui.
Oui.

Une vidéo est également disponible :

Pour une initiation en douceur à la langue japonaise, une sorte de mise en bouche, vous pouvez vous procurer des grammaires écrites en caractères latins, accessibles même aux grands débutants. C’est par exemple le cas de la Grammaire du japonais Assimil. Comme d’habitude, gardez à l’esprit que la description de la langue japonaise en France est différente de celle qu’on en fait au Japon.

Sources

Outre les vidéos YouTube présentées au sein de l’article, nous avons consulté les sources suivantes :

Katsuyō-no-nai jiritsugo (Kokugo Bunpō)

La chaîne Okazaki Kenta-no-OK-juku, notamment cette vidéo (YouTube)

Transparence. Le Cherche lettres est un site gratuit financé par les liens affiliés. Lorsque vous cliquez sur un lien se trouvant dans un encadré gris comme celui-ci, vous pouvez être redirigés sur des sites d’e-commerce (Amazon, la Fnac, etc.) Nous pouvons alors toucher une commission sur vos achats, sans aucun frais additionnels pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.