Bases de la prononciation italienne

La prononciation italienne est assez intuitive pour les francophones, mais a ses particularités.

Dans cette leçon, nous abordons les bases. Pour approfondir, vous avez la possibilité de vous tourner vers des ouvrages tels que La prononciation de l’italien par l’exemple ou le Précis de prononciation italienne (qui requiert un certain niveau et un certain investissement).

L’alphabet italien

Comme souvent pour les langues latines, s’intéresser à l’alphabet est un bon point de départ. Or, pour cela, rien ne vaut les comptines pour enfants. Vous pouvez par exemple regarder cette vidéo :

Dans cette chanson, vous avez déjà entendu beaucoup de sons de base. Vous pourriez essayer de les apprendre par cœur, mais selon nous, ce n’est pas très utile. En effet, il sera nettement plus judicieux de progresser petit à petit, en écoutant et en répétant de l’italien.

D’ailleurs, vous allez déjà découvrir une vidéo en italien très prochainement. Si vous n’y comprenez rien, ne paniquez pas ! Ce n’est pas grave. L’important, c’est de s’imprégner, de se frotter à la langue sans attendre.

L’accent tonique dans la prononciation italienne

En italien comme dans de nombreuses langues, certaines voyelles dans un mot peuvent être prononcées plus haut que les autres. Malheureusement, même s’il existe des indices pour savoir lesquelles, ce n’est pas toujours évident. Toutefois, il est au moins possible de diviser les mots en cinq catégories :

  • parola piana / parole piane : ce sont les plus répandus. Dans ces mots, l’accent tonique porte sur l’avant-dernière syllabe. Voici quelques exemples : francese (français), troppo (trop).
  • parola tronca / parole tronche : cette fois, c’est la dernière syllabe qui est accentuée. Vous pouvez par exemple observer ce phénomène dans : città (ville) ou lunedì. Dans ces mots, il y a systématiquement un accent écrit. Ainsi, vous les repérez plutôt facilement.
  • parola sdruciolla / parole sdruciolle : ici, l’accent tonique est sur l’antépénultième syllabe, c’est-à-dire celle qui vient avant l’avant-dernière, ou la troisième en partant de la fin. Dans cette catégorie vous pouvez rencontrer musica ainsi que Africa ou America, entre autres.
  • parole bisdruciolla / parole bisdruciolle : dans ces mots, l’accent tonique est sur la quatrième syllabe avant la fin. Comme, par exemple, dans filosofo.
  • parole trisdrucciole : nous partons encore un peu plus loin cette fois, puisque dans ces mots, l’accent tonique est sur la cinquième syllabe avant la fin, comme dans recitamelo.

→ Vous pouvez découvrir les pages Accent tonique et Accent tonique II du site italien-facile pour en savoir plus. L’article L’accentuation des sons du site bravissimi.org est également intéressant.

Comment connaître la position de l’accent tonique

C’est là que les choses se corsent. En fait dans l’idéal, il faut le savoir, c’est tout.

Mais ne paniquez pas ! Tout d’abord, si vous avez un doute, il est facile de vérifier.

Par exemple, à l’aide du dictionnaire en ligne gratuit Wiktionary. Par ailleurs, ne vous embêtez pas à tout apprendre sur le bout des doigts. Il ne faut pas ignorer l’accent tonique, mais personne ne vous en voudra de ne pas toujours le mettre à la bonne place. De plus, vos oreilles et le mimétisme naturel sont souvent de bons alliés.

Si vous souhaitez tout de même en savoir plus, cette vidéo de la chaîne AlboTheMinstrel peut vous aider :

Dès la prochaine leçon, nous allons nous attaquer à la grammaire.

N’hésitez pas à ajouter la page de nos cours d’italien dans vos favoris pour facilement accéder aux nouvelles publications.

Transparence. Le Cherche lettres est un site gratuit financé par les liens affiliés. Lorsque vous cliquez sur un lien se trouvant dans un encadré gris comme celui-ci, vous pouvez être redirigés sur des sites d’e-commerce (Amazon, la Fnac, etc.) Nous pouvons alors toucher une commission sur vos achats, sans aucun frais additionnels pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.